Ma routine beauté Zéro déchet et minimaliste

Adopter une routine beauté Zéro déchet et minimaliste n’a pas été une grande difficulté pour moi. En effet, j’ai toujours utilisé peu de produits dans la salle de bain. Par contre, j’achetais tout en pharmacie donc je créais régulièrement des déchets avec les bouteilles de shampoings, gels douches, tube de dentifrice, maquillage, etc.

Je vous présente ici ce que j’utilise en date du mois de mars 2018. Certains produits changent parfois puisque j’aime tester différentes options. Ceci est ce qui fonctionne pour moi jusqu’ici. Chaque personne réagit différemment au même produit donc je vous invite à voir cet article comme étant une piste de départ pour les curieux.ses qui voudraient changer certaines habitudes!

J’aimerais aussi préciser que je n’utilise que des produits cruelty free (sans produits d’origine animale, ni testés sur les animaux), ce qui est très important pour moi et que j’encourage tout le monde à faire.

La douche

1. Cheveux

Pour laver mes cheveux, j’utilise un shampoing solide de La Savonnerie Saponaria, une entreprise de l’Outaouais.

La barre vient sans emballage (juste un petit morceau de papier enroulé autour). Elle n’est fait que d’ingrédients naturels et n’est pas testée sur les animaux.

C’est super simple à utiliser: On mouille nos cheveux et on frotte la barre sur nos cheveux. Ensuite on masse comme avec un shampoing liquide. Ça mousse moins, mais de toute façon, la mousse c’est une affaire de marketing qui nous fait croire que plus ça mousse, plus ça lave…C’est un gros mythe. J’ai les cheveux aussi propre que si j’utilisais un shampoing moussant.

Pour coiffer mes cheveux, je n’utilise rien. Vous ne vous en doutiez probablement pas mais mes cheveux sont extrêmement lisses et plats au naturel. Je dévoile aujourd’hui mon plus grand (bon peut-être pas le plus grand) secret…Je me fais faire une permanente une à deux fois par année pour avoir des bouclettes qui paraissent naturelles! BEN OUI. hahaha. ? Bref, cela me permet de ne pas avoir à coiffer mes cheveux le matin et je me fous de les mouiller sous la pluie ou à la plage l’été, ils se replacent automatiquement en séchant. Puis, je n’ai jamais besoin d’y mettre des produits ou de passer le fer dedans.

Bonus: En ne mettant rien dans mes cheveux, j’ai besoin de les laver beaucoup moins souvent (au deux semaines dans mon cas).

Pour revitaliser mes cheveux, une fois par mois, ou quand je sens que mes cheveux sont ternes et secs, je fais un masque à l’huile de coco. Ça consiste à me beurrer la tête d’huile de coco et de porter une serviette pendant une journée complète (genre un bon six heures). Ensuite, on les lave en profondeur dans la douche et on laisse sécher à l’air. Résultat: une tignasse douce douce douce et brillante! ?

2.Visage et corps

Pour me laver le visage, j’utilise un savon d’Alep (à gauche sur la photo). J’aurais tellement voulu connaître ce produit avant de découvrir le Zéro déchet. Je n’ai jamais eu aussi peu de boutons et la peau aussi lisse. Même pas besoin de crème hydratante!

Pour le corps, j’utilise présentement un savon de La Saponaria. Je pourrais très bien aussi utiliser mon savon d’Alep pour le corps en plus du visage (ce que je vais faire en voyage pour transporter le moins de choses possible).

En ce qui concerne les poils, j’utilise un rasoir jetable que j’avais déjà avant de me lancer dans le Zéro déchet. Je me rase plutôt rarement donc il dure très longtemps. De plus, je n’utilise pas de crème à raser. En effet, dans la douche avec la chaleur et le savon, le rasoir glisse sans problème et la peau est belle après. Si jamais vous avez à vous raser à sec, vous pouvez utiliser de l’huile de coco pour faire glisser le rasoir. En plus, ça hydrate la peau!

Les dents

Depuis quelques mois, je fais moi-même mon dentifrice. La recette prend cinq minutes à faire et ne comporte que trois ingrédients. La voici:

Deux portions d’huile de coco pour une portion de bicarbonate de soude. Ajouter une dizaine de gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée. Mélanger dans un contenant de votre choix. Voilààààà!

Attention ici aussi: Ça ne mousse pas! Mais je n’ai jamais senti ma bouche aussi propre et mes dents aussi douces.

Il existe différentes recettes de dentifrice maison, à vous de choisir celle qui vous convient. J’en avais testé une à base d’argile verte mais ça irritait mes gencives, donc je suis revenue à cette recette-ci.

Ensuite, bien sûr, j’utilise une brosse à dent en bambou! Compostable et tellement jolie! 🙂

Le déo

Pour le déo je suis présentement en mode test. Je dois dire que mes conclusions tardent à arriver puisque je ne m’en mets pas chaque jour (j’ai la chance de ne pas suer beaucoup). D’abord je termine un tube de déo que j’ai entamé il y a un an (ça dure une éternité!!!).

Ensuite, j’ai récemment acheté une pierre d’alun. C’est spécial à utiliser car il faut se mouiller les aisselles pour que ça fonctionne (on mouille la pierre et on la frotte sur nos aisselles). Donc il faut idéalement l’appliquer genre en sortant de la douche.

Je teste aussi l’huile essentielle de palmarosa. J’en mets une goutte sur mon doigt et je frotte sous mon bras. J’aime bien cette option: je ne sue pas quand j’en mets et ça sent super bon! (À mettre avant de sortir par contre car ça sent beaucoup, on veut laisser le temps à l’odeur de se dissiper un peu).

Il existe aussi des recettes DIY un peu partout sur le web, mais je n’ai jamais les ingrédients sous la main. De plus, le moins d’ingrédients et le moins de travail, le mieux!

Laissez-moi savoir en commentaire qu’est-ce que vous préférez!

Le maquillage

Depuis avril 2017 je ne me maquille plus, sauf pour le crayon à sourcils. Résultat: ma trousse de voyage et ma salle de bain sont hyper épurées. De plus, j’économise beaucoup de temps le matin, puis je sais toujours où tout se trouve!

Alors voilà, ceci est ma routine beauté Zéro déchet et minimaliste! C’est important de savoir que c’est du cas par cas. Ma routine n’est pas une but ultime à atteindre si l’ont veut épurer sa salle de bain et diminuer ses déchets. Cela est ce qui fonctionne bien pour moi, et ce avec quoi je me sens bien.

Le mieux est de faire soi-même ses expériences et explorer les différentes alternatives, car il en a pour tous les goûts et besoins!

Dites-moi en commentaire ce que vous utilisez ou si vous avez des questions, il me fera plaisir de vous répondre! 🙂

Pourquoi je ne me maquille plus?

Tranche de vie

J’ai longtemps été terrorisée par l’idée de sortir de chez moi sans maquillage. Quand j’avais 16 ans, je suis allée travailler sans me maquiller. Une collègue de travail m’a dit et je cite : «Coudonc, tu as l’air morte, refais pu jamais ça». Ça fait mal à l’estime de soi d’une adolescente de 16 ans. Pendant les 9 années qui ont suivies, je ne suis donc presque jamais sortie sans mascara ou cache-cerne, sauf pendant les vacances. Durant tout ce temps, j’ai intégré ces paroles qui me sont aujourd’hui très lointaines et j’ai acheté des produits de beauté sans y penser. Jusqu’au jour où j’en ai eu assez.

Une prise de conscience plus qu’écologique

Un soir régulier d’octobre 2016, j’utilisais la dernière lingette nettoyante jetable de mon paquet Nivea. Probablement la 500e de ma vie d’adulte. Et au moment de la jeter à la poubelle, j’ai été frappée d’un coup!

Quelle égoïste je suis.

Je me dis écolo, mais je jette chaque soir une lingette nettoyante à usage unique. Mais cette prise de conscience a été beaucoup plus profonde. Au lieu de trouver une alternative aux lingettes, j’ai décidé de ne pas me maquiller le lendemain. Juste pour voir.

Il ne s’est rien passé.

Les gens m’ont salué comme ils le font toujours, mon conjoint m’a regardé de la même façon que la veille, mes discussions étaient tout aussi riches qu’avant. Alors j’ai recommencé le lendemain. Et tous les jours depuis ce temps. On arrive au mois d’avril et je n’ai plus de fard à joue ni de mascara ni de cache-cerne chez moi. Et je ne me suis jamais sentie aussi bien dans ma peau.

Une journée à la fois

Le défi proposé aujourd’hui est de réfléchir sur les raisons qui vous poussent à vous maquiller et vous acheter des produits de beauté. Mettez le doigt sur vos motivations réelles à dépenser une trentaine de dollars par mois pour ces produits. Et si vous vous en sentez capable, ne vous maquillez pas demain (mercredi).

L’objectif derrière ce défi est de prendre conscience que notre apparence ne nous définit pas en tant que personne. L’objectif est aussi de reprendre contrôle de son corps. Je me sens maitre de moi quand je sors de la maison au naturel, sans maquillage. Parce que malgré toutes les publicités auxquelles je suis exposée et les standards de beauté que je devrais tenter d’atteindre, je vais à contre-courant. En me promenant au naturel sans maquillage, je clame haut et fort que mon apparence au naturel me satisfait et que j’ai assez confiance en moi pour me montrer telle que je suis.

Donc, lors de votre journée sans maquillage, regardez-vous dans le miroir et acceptez vos imperfections. Acceptez que vous soyez parfaitement imparfaites et osez le montrer. Exhibez le fièrement, demain seulement ou pour les jours qui viennent. Et sentez-vous libérées. 

Alors, vous vous sentez comment?