Se faire un lunch pour faire grossir son compte de banque!

Ah le vendredi midi! La dernière journée de la semaine. Nous sommes souvent fatigués de la grosse semaine que nous avons eue, le frigidaire est presque vide, car nous avons fait l’épicerie il y a déjà plusieurs jours. On a travaillé fort et on a le goût de se donner une petite tape dans le dos et se payer un bon lunch au restaurant pour le diner.

Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose de se féliciter et de se récompenser de temps en temps. Par contre, quel est le coût réel de cette récompense?

Des chiffres qui en disent long

Selon un sondage commandé en 2016 par l’Association des restaurateurs du Québec sur les habitudes de fréquentation des restaurants des Québécois, 1 Québécois sur 3 mangerait au restaurant au moins une fois par semaine. Puis, 1 Québécois sur 2 mangerait au restaurant de 2 à 4 fois par semaine.

Quelqu’un qui dine une fois par semaine au restaurant et qui dépense en moyenne 18$ pour son diner dépensera, au bout d’une année, 936$. Quelqu’un qui dine deux fois par semaine au restaurant et qui dépense en moyenne 18$ pour son diner dépensera donc 1872$. Disons que ces chiffres sont plutôt conservateurs, car il est fréquent de payer un bon 25$ pour le repas (taxes et pourboires inclus).

Dépenses hebdomadaires en restauration

Fréquence Coût moyen du repas Coût hebdomadaire
1 fois par semaine 18$ 936 $
2 fois par semaine 18$ 1872 $
3 fois par semaine 18$ 2808 $
4 fois par semaine 18$ 3744 $


Un repas à l’extérieur ou un voyage?

2808$ par année en repas au restaurant. Ouf! Avec 2800$, on peut se payer un voyage pour deux dans le Sud,  une escapade en Europe, rembourser plus rapidement un prêt étudiant, épargner, etc. Les possibilités sont infinies. Pensez à ce que vous voulez réellement faire dans la vie, à ce qui vous stimule vraiment. Est-ce que quelque chose vous bloque? Est-ce que c’est l’argent qui manque? Si oui, écrivez votre projet sur un papier et priorisez-le. Pour chaque action que vous faites, demandez-vous si cela va contribuer à vous rapprocher ou à vous éloigner de votre objectif. Plusieurs d’entre vous troquerez donc le repas hebdomadaire au restaurant contre une bonne salade de pâtes maison, un sandwich avec les restants de poulet du souper ou une soupe repas.

Se faire des lunch sans se casser la tête… ni casser sa tirelire!

lunchPour ceux qui auraient envie de diminuer leurs dépenses en restauration sans trop se casser la tête, voici 30 idées de lunch faciles à faire et abordables.

https://www.ricardocuisine.com/le30/boitealunch

Je ne compte plus les soirées où, trop fatiguée, j’ai pris la décision de ne pas m’amener de lunch à l’université ou au travail. Ma tête se mettait alors à calculer et m’empêchait de dormir. J’allais dépenser 20$ le lendemain midi, alors que je pouvais dégeler une sauce à spaghetti et cuire des pâtes. Mon premier réflexe maintenant est de toujours penser au lunch en premier. Il faut vraiment une situation exceptionnelle ou une grande envie de manger du restaurant pour que je me présente sans ma fidèle boite à lunch verte au bureau. Pour moi, il est plus avantageux de prendre 15 minutes pour cuisiner mon repas, peu importe mon niveau de fatigue, que de commander un repas au restaurant. Bien sûr, je me permets des sorties au restaurant de temps en temps. Mais c’est l’exception et non la règle!

Le minimalisme, c’est aussi d’éviter les dépenses superflues qui ne contribuent pas à notre bonheur réel. Si aller manger au restaurant vous remplit de joie, la dépense est justifiée. Si vous allez au restaurant ou commandez un diner parce que vous avez mal prévu vos repas ou votre niveau de fatigue, il est possible de remédier à la situation.

4 réponses sur “Se faire un lunch pour faire grossir son compte de banque!”

  1. C’est aussi très facile de se faire une portion de plus au souper et la mettre en lunch pour le lendemain! Pas besoin de planifier trop d’avance.

Laisser un commentaire