Restaurants: Comment produire moins de déchets?

Pour ceux qui ne me connaissent pas,  Annie-Pier a travaillé dans deux restaurants pour un total cumulé de près de 8 ans (Valentine, Mikes). De son côté, Élisa est serveuse depuis quelques mois. C’est phénoménal la quantité de déchets qui sont produits, surtout dans les restaurants de type fast-food ou comptoir. En tant que consommateur, nous pouvons avoir un impact sur les habitudes de ces commerces, en encourageant les restaurants à être plus écoresponsables, en boycottant ceux qui ne le sont pas et en demandant des changements.

Par contre, cet article ne s’adresse pas directement aux consommateurs, mais bien aux restaurateurs. L’objectif est de donner des trucs d’envergure différente afin de réduire les déchets générés en cuisine et en salle à manger.

1- Compostez

Le compost est absent d’énormément de restaurants! Toute la nourriture  est envoyée à la poubelle. Que ce soit les pelures de bananes, les extrémités des piments, les pieds de brocoli (qui sont rarement utilisés) ou autres, le tout est jeté. Résultat: on peut sortir jusqu’à 7 grands sacs de poubelle par jour pour un restaurant de taille et d’affluence moyennes. Les sacs sont super lourds, ils puent, quand ils perçent ils coulent, bref, c’est dégoûtant. À penser que tous ces déchets ne seront pas compostés mais bien enfouis, c’est encore plus dégoûtant.

Solution: instaurer des stations de compost dans la cuisine, mais aussi dans la salle à manger. Quand c’est du libre-service par cabarets, les gens pourront trier et mettre leurs restants de nourriture dans le compost et le reste à la poubelle. Bon, le mieux serait que la vaisselle soit aussi compostable (voir le point 4).

2-Bannissez les pailles de plastique

Les fameuses pailles de plastique! Elles sont partout, absolument partout, mais ô combien polluantes. C’est fou de penser qu’une paille dont l’utilisation est aussi éphémère ne se décomposera pas avant des centaines d’années. De plus en plus de restaurants entament une réflexion par apport à la paille de plastique. Si certains ne la donnent pas automatiquement, d’autres l’ont carrément bannie. Le bar Ou Quoi Salon Urbain, dans le Vieux-Hull, ne donne plus de pailles et en a des compostables si les clients insistent.

Solution: Ne plus offrir systématiquement des pailles en plastique. Se procurer des pailles biodégradables et les donner seulement sur demande.
Cesser d’offrir automatiquement des pailles dans les breuvages

3- Pas de roll-ups

C’est quoi un roll-up? C’est quand vous recevez vos ustensiles enroulés dans une serviette de table jetable et maintenue avec un papier autocollant. Ce n’est pas tout le monde qui utilise une serviette en mangeant (je me salis très rarement, donc je n’utilise jamais ma serviette). Mais pour avoir accès à mes ustensiles, je dois ouvrir le roll-up. Je gaspille ainsi le papier autocollant et la serviette.

Solution: Arrêtez de nous amener nos ustensiles dans des roll-ups! Disposez les ustensiles directement sur le napperon (avec ou sans serviette, pour moi sans).

4- Avoir seulement de la vaisselle et des instruments lavables ou du moins, compostables

Au Mikes, chaque fois que vous commandez une pizza, cela signifie qu’un sac de plastique est mis à la poubelle. Parce que chaque portion de croûte est gardée séparément dans un sac de plastique. Chaque fois que vous prenez une salade du jardin, votre vinaigrette vous est servie dans une petite coupe de plastique qui sera jetée après votre repas. Dès que vous demandez de la mayonnaise, elle arrive dans la même petite coupe de plastique. Toute confiture utilisée le matin provient de petits casseaux jetables. Chaque portion de fève aux lards est aussi servie dans cette chère coupe. Chaque jour, tous les jours, chaque client, tous les clients. C’est énormément de déchets, mais c’est aussi des coûts qui pourraient être évités par le restaurant.

Dans les chaines de restauration rapide, comme le Valentine, même si les gens mangent sur place, leur nourriture est servie dans de la vaisselle jetable. Bols à poutine, assiettes à club sandwich, ustensiles, tout est jeté après utilisation.

Solution: Il s’agit seulement de se munir de petits ramequins de céramique ou de petites coupes lavables, qui peuvent être lavées à la plonge et réutilisées dans les assiettes. Il s’agit d’un coût plus important pour le restaurateur au premier achat, mais qui se rentabilisera rapidement. Pour les aliments gardés dans les sacs de plastique, il s’agit de se doter de plats avec couverts. Aussi, remplacer les bâtonnets de café en plastique ou en bois par des cuillères.

5-Changer son mode d’approvisionnement

Si on veut vraiment amener un gros changement dans son restaurant et qu’on a la possibilité de le faire, il est suggéré de changer son mode d’approvisionnement. Les restaurants indépendants ont davantage de flexibilité que les chaines ou les franchises en ce qui concerne le mode d’approvisionnement. Quand il s’agit de chaines ou de franchises, les aliments arrivent souvent suremballés et transportés dans des sacs ou des boites aux couleurs de l’entreprise. On a aussi peu d’options pour le choix des matériaux pour les contenants de livraison ou au comptoir. Résultat: beaucoup de restaurants servent leurs repas ou mettent leurs aliments dans des contenants de styromousse. On vous rappelle que le styromousse n’est pas recyclable. C’est donc zéro écolo.

Solution: On tente donc de privilégier les circuits courts et les aliments qui ne sont pas suremballés. On tente d’acheter nos aliments secs, comme le riz, les bâtonnets de canelle, les croûtons à salade dans un magasin en vrac. On demande de recevoir nos poivrons non emballés (individuellement ou groupés). Il faut tenter au maximum d’éviter les contenants en styromousse et on favorise les contenants en carton recyclé et recyclable ou compostable. Il est aussi possible d’inciter la clientèle à amener ses propres plats pour les mets à emporter en offrant un pourcentage de rabais sur la commande.

Encouragez les restaurants que vous fréquentez à intégrer de petits gestes au quotidien.

Et dites-nous, connaissez-vous des restaurants zéro-déchet ou qui font un effort pour le devenir?

Une réponse sur “Restaurants: Comment produire moins de déchets?”

Laisser un commentaire