4 trucs pour en finir avec les excès des Fêtes!

Le temps des fêtes cogne à nos portes. Pour moi, Noël est synonyme d’excès. On achète beaucoup trop de cadeaux à trop de gens, on se procure des nouveaux vêtements juste pour l’occasion, on mange sans arrêt, on boit beaucoup plus d’alcool, on se couche tard, on produit énormément de déchets, etc. Dans cet article, je vous donne 4 trucs simples à mettre en place pour vous permettre de passer un Noël plus simple, moins essoufflant,  mais tout aussi plaisant.

1- Les millions de cadeaux 

Je ne sais pas pour vous, mais moi je trouve qu’on donne beaucoup trop de cadeaux inutiles aux enfants. Des tonnes de jouets, qu’ils ne prennent même plus le temps d’observer et de comprendre avant de demander un autre cadeau à ouvrir. Un défi de Noël existe et consiste à encourager les gens à ne donner que 4 cadeaux aux enfants:

C’est un bel effort, mais je demeure tout de même perplexe face à ce défi, car il encourage la consommation quand même. Un truc à porter pourrait être le truc dont ils ont besoin… Pour le truc à lire, pourquoi ne pas offrir à l’enfant une sortie mensuelle à la bibliothèque de quartier pour qu’il puisse se choisir des livres à lire? Bref, le  moins de cadeaux matériels neufs sont offerts, le mieux je m’en porterai.

Mon conseil: Diminuer de 50% le nombre de cadeaux qu’on voudrait donner cette année à nos proches. Cela vous amènera à réfléchir et vous poussera à sélectionner le meilleur présent pour vos proches. Vous serez plus intentionnels dans le choix de vos cadeaux et c’est ça la principale valeur du minimalisme.

2- Les bas de Noël

Il y a plusieurs dizaines d’années, au Québec, il n’y avait presque pas de cadeaux de Noël emballés. Les parents donnaient des bas de Noël à leurs enfants, dont le contenu pourrait surprendre: des pommes et des clémentines !  Les bas de Noël, c’est pourtant une pratique qui se perd dans de plus en plus de foyers québécois, au profit des cadeaux emballés. Et ce n’est pas seulement 1 cadeau qui a remplacé le bas, mais parfois 5-6 cadeaux.

Mon conseil: retourner aux bas de Noël. Depuis que je suis toute petite, j’ai un bas de Noël. C’est ce que je préfère. Ma mère y dépose des bas, des sous-vêtements, une carte-cadeau, un déodorant, un baume à lèvres, une palette de chocolat, etc. Tous de petits cadeaux dont j’ai  besoin. En plus, mon bas de Noël est le même depuis que j’ai 3-4 ans et on le réutilise chaque année. Imaginez tout le papier qu’on a sauvé!

 

3- La montagne de bouffe!

On le sait, aux fêtes, on mange tout le temps et on mange trop! Tous les repas sont des festins et pendant 3-4 jours, on ne ressent même plus la faim tellement on est bourrés constamment. Et on jette É-NOR-MÉ-MENT de nourriture. On achète trop, tout le monde est plein, bref, vous voyez la roue tourner.

Mon conseil: Entendez-vous avec vos proches pour ne faire qu’un grand souper ou repas. Permettez-vous de cuisiner des repas simples, légers, et pas du tout traditionnels pour le reste du temps des fêtes. Votre porte-feuille, votre corps et votre cuisine s’en porteront mieux. Ha! Pi arrêtez de faire du maudit gâteau aux fruits. C’est pas bon, personne en mange et ça finit toujours par se gaspiller!

4- Les nouveaux vêtements

«Je dois aller magasiner,  j’ai besoin d’un kit de Noël». J’ai entendu cette phrase des milliers de fois et je l’ai probablement prononcée 3-4 fois. Parce que pour moi, avant, Noël rimait avec chic. Et chic rimait avec nouveaux vêtements. Donc, en plus de me ruiner pour acheter plein de cadeaux inutiles à mes proches, je faisais les magasins pour me trouver du nouveau linge pour la soirée du 25 décembre. Aujourd’hui, il ne me viendrait même pas à l’idée de dépenser pour cela.

Mon conseil: Empruntez des vêtements à vos amis ou portez tout simplement des vêtements dans lesquels vous êtes confortables et que vous avez déjà. Parce que l’important est d’être ensemble, peu importe notre accoutrement.

Les 4 trucs que je vous ai donnés, en résumé, sont des trucs pour se mettre moins de pression sur les épaules pour les Fêtes. Moins de pression par rapport aux cadeaux, moins de pression pour faire des repas toujours plus gros les uns que les autres et moins de pression pour être sur votre 36. Bref, des trucs pour moins consommer et vivre un temps des fêtes plus intentionnel et ciblé sur ce qui compte vraiment pour vous.

Joyeux temps des fêtes à tous!

 

Laisser un commentaire