Les initiatives-partage de quartier à connaitre absolument

Les initiatives-partage de quartier? Quessé ça?

Les initiatives-partage de quartier sont des projets micro-locaux, à l’échelle d’un quartier ou d’un district, qui visent à créer des liens dans la communauté par l’échange ou les dons de biens ou de services. La majorité de ces initiatives se retrouvent dans plusieurs quartiers à Gatineau et ailleurs au Québec.

1-Bibliothèques itinérantes

D’abord, les bibliothèques itinérantes sont plutôt répandues dans plusieurs grandes villes du Québec et d’ailleurs. Gatineau n’en fait pas exception et de nombreuses boites existent partout sur son territoire. Selon la réglementation municipale, à Gatineau, les bibliothèques itinérantes sont seulement permises sur les terrains privés ou chez les organismes. Le concept est bien simple: les gens peuvent venir y déposer leurs livres et prendre les livres qui s’y trouvent pour les amener chez eux. Pour connaitre quelques points de services:

source: Bibliothèque itinérante

2- Valise de livres

Ensuite, la valise de livres est un concept semblable à la bibliothèque itinérante, sauf qu’elle circule entre un groupe restreint de résidents d’un même quartier. Les gens intéressés à recevoir la valise s’inscrivent sur la liste et quand c’est leur tour, ils doivent aller chercher la valise chez la personne qui l’a en sa possession. On prend ce qu’on veut bien prendre, on laisse ce dont on n’a plus besoin et on repasse au suivant! La valise de livres est facile à démarrer. Il s’agit de créer un groupe Facebook ou un circuit entre amis. C’est très facile à instaurer dans son quartier et plaisirs garantis pour les lecteurs!

3-Sac de swap

Puis, différents groupes Facebook existent pour des sacs de swap dans le Plateau à Gatineau. C’est le même concept que la valise de livres, mais au niveau des vêtements. Il existe trois groupes, pour 3 grandeurs différentes: X-small/small, Medium/Large et Large/XL/XXL. Les participantes reçoivent le sac, pigent dedans, le renflouent et contactent la personne suivante sur la liste, qui vient chercher le sac et fait le même exercice. J’ai moi-même pris 2-3 morceaux dans ce sac de vêtements et y ai laissé une vingtaine de morceaux.

4-Swap privé

Ensuite, les swaps privés se déroulent dans la maison des gens, avec une douzaine de personnes. Chaque personne amène les bijoux, accessoires et vêtements qu’ils ne veulent plus et on prend ce qui nous tente. On essaie le tout, on change d’idée, on redécouvre des morceaux, on passe de beaux moments entre amis et voisins, etc. C’est une façon super économique de se procurer de nouveaux vêtements, car c’est gratuit. Plus besoin d’aller magasiner.

Voici les derniers morceaux que je me suis procurée lors du dernier swap:

5-Événements bon débarras

Les événements Bon débarras, c’est comme le swap privé, mais avec des objets et selon une thématique. Par exemple, un bon débarras de Noël a été organisé avec la thématique cadeaux. Chaque personne amenait les articles qu’il n’utilisait plus à la maison et prenait les articles qu’il voulait donner en cadeau. Cela permet de faire des cadeaux à ses proches sans trop dépenser.

6-Système d’échange local

J’ai moi-même démarré un système d’échange local (SEL) dans le quartier du Plateau. Bon, il n’est pas très actif, parce que je n’ai pas pris le temps de l’animer convenablement, mais quelques demandes apparaissent de temps en temps sur le groupe. Des gens demandent de faire du covoiturage, d’emprunter des matériaux de construction, que des gens plus spécialisés viennent couper du bois sur mesure pour eux, de réparer un vélo, etc. Ce groupe permet de créer des liens entre les gens du quartier et d’économiser sur la location d’outils ou de services de toutes sortes. Pour rejoindre le SEL du Plateau:

7- Groupe Buy Nothing

Le groupe Buy Nothing, j’en ai déjà parlé amplement, mais c’est une idée tellement géniale que je me permets d’en reparler. Les groupes Buy Nothing sont une plateforme Facebook où on donne les objets que nous ne voulons plus et où on peut demander les objets dont on a besoin. Aucun échange ou vente n’est tolérée et c’est axé sur le don. Ce groupe m’a permis de rencontrer des vingtaines de personnes de mon quartier et de me lier d’amitié avec quelques-unes d’entre elles. Sur ce groupe, j’ai donné énormément, mais j’ai aussi reçu beaucoup. Voici quelques objets que j’ai reçus:

  • Des plantes en pots pour mon bureau et la maison
  • Un panier à linge
  • Des serviettes de table en tissu lavable
  • Des boites pour mon déménagement
  • Une rappe à fromage neuve qu’on utilise presque tous les jours
  • La trame sonore du film Forrest Gump
  • Et bien plus encore.

Pour savoir si un groupe Buy Nothing existe dans votre quartier, c’est par ici.

8-Les potagers à partager

Finalement, dans mon nouveau quartier, les potagers à partager sont assez populaires. Ce sont des ménages qui décident de partager leurs récoltes avec les autres résidents et les voisins. Un bac de légumes est placé bien en évidence sur le terrain, avec une affiche À partager ou Les Incroyables comestibles et les gens peuvent se servir de bons légumes frais. C’est une super initiative qui gagne à être connue et reproduite.

Pour terminer, ce qui est super intéressant de ces différentes initiatives-partage, c’est que chaque personne peut en démarrer une dans son environnement immédiat. Ça commence très petit et ça prend de l’ampleur tranquillement, par le bouche-à-oreille. Ce sont des initiatives qui ne coûtent rien, mais qui rapportent tellement.

N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez de l’aide pour démarrer une des initiatives mentionnées plus haut!

Laisser un commentaire