L’art de la simplicité, par Dominique Loreau: 7 passages qui font réfléchir

Lorsque j’ai décidé de m’initier au minimalisme il y a quelques mois déjà, j’ai découvert Dominique Loreau. Ses livres sont très prisés par tous ceux qui désirent simplifier leur vie. L’art de la simplicité est probablement sont plus populaire. Curieuse de voir ce qu’il pouvait apporter de si merveilleux, je me le suis procurée.

Bien que ça m’ait pris plusieurs semaines à le terminer (je n’avais pas lu de livre complet depuis plusieurs mois. Ah! la fin des études…), j’ai apprécié en grande partie les sujets abordés (matérialisme vs minimalisme, bien-être, spiritualité, etc). Comme j’ai pris l’habitude à l’université d’annoter toutes mes lectures, j’ai eu le réflexe de surligner tous les passages que je trouvais inspirants.

L’art de la simplicité: 7 passages qui m’ont fait réfléchir

Alors j’ai enfin fini le livre, et j’avais envie de partager avec vous mes citations préférées qu’on peut retrouver dans ce livre. Parce que parfois ce ne sont que de simples citations qui nous ouvrent une toute nouvelle perception. N’hésitez pas à commenter en me disant votre préférée!

« Dans une maison, ce n’est pas la décoration qui devrait être essentielle, mais les personnes qui s’y trouvent. » -p.35

« La plupart du temps, les gens sont plus accablés par l’idée de ce qu’ils ont à faire que par ce qu’ils font en réalité. C’est pour cela que les paresseux sont souvent déprimés. Il est aujourd’hui prouvé que l’inactivité ralentit le métabolisme et entraîne une chute de tension. » -p.86

« Le zen nous met en garde contre les objets d’art et contre l’empreinte signée d’un artiste sur une oeuvre. Il demande à l’homme de n’être ni le maître ni le sujet des choses et des autres, de ne pas devenir l’esclave de lui-même, de ses émotions, de ses principes ni de ses désirs. La beauté, selon le zen, est un état de non-préoccupation, une liberté à l’égard de tout. Une fois que cet état est atteint, tout est beau. C’est un état d’esprit, l’acceptation de l’inévitable, l’appréciation de l’ordre cosmique, de la pauvreté matérielle et de la richesse spirituelle. » -p.105

« La simplicité ne signifie pas éliminer ce que l’on aime, mais éliminer ce qui ne contribue pas ou plus à notre bonheur. » -p.117

« Être beau, c’est d’abord être soi. » -p.127

« Critiquer ne dira rien sur les gens, mais en revanche en dira long sur vous: vous êtes une personne qui critique. » -p.258

« Le succès prend ses racines dans l’esprit et se concrétise dans le monde matériel, jamais dans le sens inverse. » p.270

Voilà donc 7 passages qui m’ont marqué. Bien sûr, il y en beaucoup plus, et ceux-ci sont ceux qui m’ont marqué personnellement. Si vous avez lu le livre et avez noté d’autres passages inspirants, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires! Et tant qu’à y être, donnez-moi votre avis sur le livre!

 

Laisser un commentaire