Alléger son agenda pour alléger sa vie

 

Le minimaliste est souvent abordé du point de vue de la consommation d’objets matériels. C’est une vision bien étroite de ce mode de vie si complet. Le minimalisme consiste aussi à alléger son horaire, afin de faire de la place à ce qui compte vraiment et pour nous permettre de nous reposer.

L’hyper sollicitation et les médias sociaux

Chaque jour, via les médias sociaux, nous recevons des invitations pour assister à des événements de toutes sortes : spectacles de musique, atelier de poésie, panels ou conférences, ciné-projection, assemblées générales, 5 à 7 réseautage, rencontres avec des politiciens, souper avec des amis, shower de mariage ou de bébé, etc. N’ayons pas peur de le dire : nous sommes hyper sollicités. Le secteur des loisirs n’a jamais été aussi lucratif et actif. Il y a des événements tous les jours et pour tous les goûts. Et tous ces événements sont présentés comme des incontournables. Ne tombez pas dans le piège.

Savoir ralentir

Durant de nombreuses années, j’étais de tous les événements. Étudiante à temps plein et travailleuse à temps partiel, j’ai déjà été impliquée auprès de 5 organisations en même temps. Ajoutons à cela quelques séances d’entrainement par semaine et bien sûr, une vie sociale pour ne pas perdre la tête. En tant que jeune étudiante, je ressentais une certaine pression à m’impliquer. D’autant plus qu’autour de moi, on me martelait que c’était normal que je sois dans le jus, car j’étais aux études et que j’étais jeune. Je devais faire mes preuves, travailler deux fois plus fort que les autres pour prouver que j’étais compétente et intelligente. Jusqu’au jour où j’ai frappé un mur et que j’ai réalisé que tout cela était faux. Je devais m’enlever cette pression des épaules et m’écouter.

Choisir ce qui compte vraiment

À partir de ce moment, j’ai donc mis mes limites. Au travail, pas plus de deux soirées par semaine. Pas plus d’un souper par semaine avec mes amis. Je me suis mise à trier les invitations que je recevais et pour chacune d’entre elle, je me suis posé les 3 questions suivantes :

  • Est-ce que cela changera quelque chose à ma vie dans 2 ans si je manque cet événement?
  • Est-ce que je blesserai quelqu’un profondément en n’y allant pas?
  • Est-ce que je serai plus heureuse si j’assiste à cet événement?

Pour 90% des événements auxquels j’étais invitée, les trois réponses à ces questions étaient non. J’ai donc appris à dire non à la  majorité des invitations que je recevais. Depuis cette prise de conscience, j’ai donc plus de temps pour moi, pour faire ce que j’aime. Je passe plus de temps de qualité avec mon copain, j’ai recommencé à lire des romans (chose impossible durant l’université, car cela prenait le dessus sur les travaux scolaires!) et je me permets plus de journées sans planification. Pour la première fois depuis des années, je profite donc de la vie.

Votre défi

Votre défi d’aujourd’hui est donc de prendre votre agenda du mois d’avril et d’épurer un peu.Adobe Spark (6).jpg

Bloquez au moins quatre soirées libres et respectez-les. Ne les garnissez pas d’événements à la dernière minute. Et parcourez les événements auxquels vous prévoyez assister et posez-vous les trois questions plus haut. Si vous répondez non à toutes ces questions, tentez de vous défaire de votre engagement. Expliquez votre décision aux gens qui vous ont fait l’invitation. Les gens comprendront et ne seront pas offusqués. Réservez-vous au moins une journée libre par semaine.

Regardez votre agenda épuré. Comment vous sentez-vous?

4 réponses sur “Alléger son agenda pour alléger sa vie”

  1. Tellement d’accord ! C’est facile de surcharger son emploi du temps ! Et apres se plaindre qu’on a pas de temps pour nous et qu’on est fatigué ! Encore là tout repose sur nos choix de vie ! ?

    1. Oui! On se rend compte qu’on est trop fatigués pour faire ce qu’on aime vraiment parce qu’on a passé trop de temps à faire des choses qu’on pensait aimer, sans trop se poser la question de ce qui était important pour nous. C’est important d’avoir cette réflexion, parce qu’après, on prend les moyens pour réserver du temps pour ce qui nous plait vraiment!

Laisser un commentaire