10 articles que je n’achète plus

Dans cet article, 10 articles que j’achetais auparavant en magasin ainsi que leurs alternatives écolo et zéro-déchets.

1-Mouchoirs

Depuis plusieurs mois, je me suis initiée aux mouchoirs en tissu. J’avais de vieux chandails promotionnels d’une marche sur le cancer qui datait de 2004 ou d’une pourvoirie qui faisait un tournoi de pêche en 2007 dont je voulais me débarrasser. Au lieu de les donner, je les ai découpés et reconvertis en mouchoirs de tissus. L’adaptation prend quelques jours, mais une fois qu’elle est faite, c’est super. Je les rince en même temps que je me lave les mains, je les accroche pour le séchage et après quelques utilisations, je les mets au lavage avec mon linge. Trop facile!

Mouchoirs en tissu faits maison

2-Papier d’aluminium

Fini le papier d’aluminium! Je me suis trouvé un couvercle en silicone pour la cuisson de mes repas au four et un tapis de silicone pour tapisser mes plaques à biscuit. Comme je me faisais des patates au four genre 1 fois par an, ça ne me manque plus de ne pas m’en faire.

3-Pellicule plastique

J’ai modifié mes habitudes alimentaires pour ne pas avoir à utiliser de pellicule plastique. Je prends l’habitude de couper mes légumes dans un plat avec couvert pour éviter d’en utiliser et je range tous mes aliments dans des contenants en vitre ou en plastique pour éviter de les recouvrir avec de la pellicule plastique. Je me suis procurée des couverts en silicone chez Linen Chest aussi. Vous pouvez aussi trouver des couverts en tissu à la Belette Verte.

Mes couverts en silicone

4-Tampons ou serviettes hygiéniques

Après des mois à l’envisager (et disons-le, à la craindre!), j’ai finalement décidé d’essayer la coupe menstruelle et JE CA-PO-TE. Cette invention est juste géniale. Pas de fuites, pas d’odeurs, pas de stress. On peut la porter jusqu’à 12 heures, elle est facile à laver et à transporter et on ne sent rien du tout. Bref, je regrette presque de ne pas avoir fait le saut plus tôt!

Coupe menstruelle

5-Essuie-tout

Quel gaspillage! J’achetais des essuie-tout très rarement par le passé, mais je l’avoue, cela m’arrivait parfois. Maintenant que j’ai remplacé les essuie-tout par des retailles de linge en coton, il ne viendrait jamais à l’esprit de racheter des essuie-tout. C’est carrément de l’argent pitché par les fenêtres.

Mes chandails convertis en torchons!

6-Popcorn en épicerie

Acheter du popcorn en vrai et des assaisonnements et le déguster est carrément rendu mon activité favorite à vie. Tellement pas cher, tellement facile à faire, tellement meilleur que le popcorn au beurre de l’épicerie! Rapide à faire (une fois que le pop-corn est dans la casserole, on compte une trentaine de secondes et le tout est prêt!), et très amusant à regarder.

Mon popcorn zéro déchet

7- Savons en barre emballés

Pratiques, les paquets de 30 savons en barre emballés  individuellement dans un carton qu’on achète au Costco deux fois par an. Mais en fait, pas vraiment. Non seulement, c’est encombrant et ensuite, même si le carton est recyclable, c’est d’utiliser des ressources pour rien. Maintenant que j’ai découvert les barres de savon en vrac, je n’utiliserai que celles-ci. En plus, elles sentent bien meilleur que les savons commerciaux.

Savons achetés en vrac

8-Lingettes nettoyantes

Durant des années, je me démaquillais chaque soir avec une lingette nettoyante jetable. CHAQUE SOIR. Ce sont des centaines de lingettes à usage unique que j’ai payées seulement pour utiliser 30 secondes et jeter à la poubelle. C’est presque impardonnable. Maintenant que j’ai cessé de ma maquiller, je n’ai plus ce problème. Mais je sais que si j’ai à démaquiller un jour, je n’irai pas avec ces lingettes jetables. J’irai avec les débarbouillettes traditionnelles ou avec les lingettes démaquillantes en tissu lavable. Ces lingettes réutilisables peuvent se trouver à La Belette Verte, mais aussi aux Miels d’Anicet et chez Multiservices Vert.

9-Barres tendres emballées

Depuis que je fais mes propres recettes de barres tendres, faites à partir d’ingrédients achetés en vrac, je n’achète plus aucune barre tendre en magasin. De toute façon, mes barres tendres sont délicieuses et tellement facile à faire. Pour ma recette:

2/3 tasse de sirop d’érable

1/2 tasse d’huile végétale

5 tasses de flocon d’avoine

1 tasse de pacanes

1/2 tasse d’amandes écrasées

Une poignée de canneberge.

On mélange le tout, on en fait une grosse galette et on enfourne jusqu’à ce que ce soit doré. MIAM!

 

 

10-Vêtements

Avant que je ne sois devenue une adepte du minimalisme et du mode de vie zéro déchet, j’allais m’acheter un nouveau morceau de vêtements chaque mois. Un pantalon, une veste, un chandail, n’importe quoi. Je n’en avais pas besoin réellement, c’était une habitude, une façon de passer le temps. Mais quand on calcule les dépenses reliées à ce hobby, ça fait un peu plus mal. J’ai donc cessé d’aller magasiner et pour me procurer de nouveaux vêtements, je participe ou j’organise des swaps. Nous en avons d’ailleurs tenu un hier, et j’ai pu me procurer 4 morceaux de vêtements.

Table pour accessoires

 

Plusieurs centaines de morceaux!

 

Donc, en ce dimanche pluvieux et annonciateur d’orages, où plusieurs d’entre vous allez faire vos courses, aurez-vous le courage de changer vos habitudes de consommation?

Y a-t-il des objets que vous avez cessé d’acheter? Quels sont les items les plus difficiles à remplacer selon vous?

 

2 réponses sur “10 articles que je n’achète plus”

  1. Chez nous on n’achète plus de savon à vaisselle. On utilise un savon de marseille (gros cube vert olive) acheté chez Avril. Ce savon nous sert de savon à mains, savon à vaisselle et de détachant pour vêtements. Je l’adore. On pourrait aussi se laver le corps avec mais on utilise d’autres savons en barres vendus en vrac au Avril. Et on commence à utiliser des shampoings en barre du Lush aussi. J’utilise les mouchoirs lavables depuis longtemps. J’ai acheté des couvre-plats pour remplacer la pellicule plastique et on utilise des papiers antiadhésifs lavables depuis longtemps aussi. On s’en vient pas pires!

Laisser un commentaire